CYCLISME: analyse de la position de Caleb Ewan

Je suis tombé sur une excellente analyse de la position du sprinter en course sur route et qui m'a conforté dans ma démarche d'accompagnement de la performance du cycliste: positionne-toi bien sur ton vélo avant de chercher à avoir de grosses cuisses!
L'analyse de la position de Caleb Ewan par Bert Blocken et son équipe nous montre que la surface aéro est bien moindre lorsqu'on vient coller son nez sur le cintre.On observe une surface frontale inférieure de 19% pour un cycliste de taille normale (1,83m / 72kg) donc pour Caleb Ewan, cette donnée doit être maximisée (1,65m / 67kg).

Qui dit surface frontale faible, dit:

  • une vitesse maximale plus importante pour une même puissance développée,
  • une capacité à mener un sprint long (>10 secondes) plus importante pour une même dépense énergétique.

Malgré tout, la position très spécifique de Ewan avec son gabarit très spécifique n'est pas forcément adaptable pour chacun. Mais venir coller son nez sur la potence et non la roue avant est faisable sans souplesse extrême.

De la manière, une position très aéro sur CLM peut générée une perte de puissance: le fonctionnement musculaire de Ewan est-il optimal? Quid du sprinter ultra-aéro?Enfin quid du grip de la roue arrière sur une route dégradée avec une forte pression sur la roue avant?

Toujours est-il que la position générale du cycliste doit être un axe de travail primordial chez les jeunes cyclistes pour leur permettre d'acquérir immédiatement les bons réflexes!

Lien vers l'étude numérique du positionnement sprinter - low: https://link.springer.com/article/10.1007/s12283-019-0304-7.

Laisser un commentaire