Cyclisme: le scandale Super Tuck

Ce WE, c'était le début de la fin du monde cycliste avec les nouvelles mesures UCI destinées à gommer certaines situations jugées dangereuses dont celle de la position en descente "Super Tuck".

Sur les réseaux sociaux et la presse, des cris d'orfraie se sont manifestés (par exemple ici https://www.cyclingnews.com/news/kwiatkowski-against-ucis-ban-on-super-tuck/): c'est inadmissible, c'est nul, c'est pipi-caca comme décision de l'UCI!

Presque l'impression d'imposer l'usage de roues carrés dans les ascensions alors que cette décision est prise pour la sécurité des compétiteurs. Si il est vrai que les pros maîtrise relativement bien l'exercice, il n'est pas impossible de voir un jour un décès en direct à la TV, il n'est pas impossible que des gamins tentent l'expérience sur route ouverte avec leur niveau "très relatif" de pilotage ou de voir des cycle-sportifs jouer au bowling de cette manière dans une descente de col pour gratter 3 places au classement général.

En définitive, cette décision d'interdire la position "Super Tuck" en descente ne changera rien à la hiérarchie d'une compétition mais limitera les risques: quand tu ne sais pas descendre, tu prend cher dans tous les cas. On verra des descentes plus lentes de 10km/h à la TV et basta.

Je ne me souviens pas si l'obligation du port du casque avait créé autant d'émoi...vous vous en souvenez?

Laisser un commentaire