La fin de l’omerta? Soyons vigilants!

On l'a vu en kiosque ou sur les réseaux. Pour une fois, L'Equipe ne fait que du foot et des articles bas de gamme et va loin dans son travail journalistique.

Quand on veut aider au développement du sport féminin, on ne peut être que dégoûté de ses agissements qui devraient soignés en psychiatrie!!

Ça réveille aussi des souvenirs d'enfance et quand on voit que certains entraineurs sont toujours en contact de sportifs mineurs, on se rend compte de la complaisance du milieu fédéral. On couvre son pote, il ne faudrait pas qu'il perde son job...

On se rend aussi compte de la difficulté pour les sportifs de parler ou de trouver une écoute de confiance.

Soyons vigilants!

Laisser un commentaire