TRIATHLON: visite chez le patron de l’eau libre, Philippe LUCAS.

On a rarement la chance de pouvoir assister à l'entrainement d'athlètes de très haut niveau (champion du monde ou olympique) et surtout d'échanger avec leurs entraineurs.
Comme j'ai été sage, le Père Noël m'a permis de venir chez Philippe Lucas pendant 48h et de voir nager Aurélie Muller ou Sharon Van Den Rouwendaal.

On se rend compte que les problématiques sont généralement les mêmes au quotidien pour l'entraineur: gérer l'état de forme à l'instant T, éviter ou soigner les blessures, savoir placer le curseur de l'engagement du sportif pour progresser en limitant les risques de sur-entraînement.

Être au contact de championnes comme Aurélie Muller n'a fait que confirmer ceux qu'on entend le moins sont ceux qui en font le plus. Comme Sharon, ce sont 2 athlètes sérieuses, calmes, dont on n'entend pas les états d'âme lorsque les muscles fatiguent.

Merci à Philippe et Bertrand, son adjoint, pour leur accueil. Ce fut une visite des plus inspirantes!

Laisser un commentaire